Un porte-parole du ministère des AE : Le rapport émis par la commission d’établissement des faits de l’OIAC sur l’usage présumé d’agents toxiques à Douma déforme les faits

By andre

Damas-SANA / Un porte-parole officiel du ministère des AE et des Expatriés a indiqué que le rapport émis par la commission d’établissement des faits à l’OIAC sur l’incident présumé de l’usage d’agents chimiques à Douma le 07/04/2018 n’était pas différent des rapports précédents de la commission d’établissement des faits, lesquels déforment les faits.

Dans une déclaration à SANA, le porte-parole officiel a dit :  » Ce qui attire l’attention cette fois-ci c’est l’ignorance par les auteurs du rapport des témoignages des personnes qui ont vécu cet incident et qui ont qualifié l’usage d’armes chimiques à Douma de  » mise en scène En savoir plus

Via:: Infos en direct sur la Syrie