Pour Luzenac, c’est fini !

Le dossier Luzenac a, comme on pouvait s’y attendre, a eu une fin tragique. Les derniers refus de la LFP puis du tribunal administratif ont sonné la fin du dossier Luzenac. La réintégration en national a été aussi refusée. Ce refus viendrait des présidents des clubs concernés. Dépités, le président Jérôme Ducros et Fabien Barthez ont annoncé leur départ du club. L’équipe première a été dissoute et les joueurs libérés de leur contrat. Le club sera désormais représenté par son équipe de réserve et jouera en DHR (ndlr: division d’honneur régional) soit en 7ème division. La nouvelle est assez tragique pour  les salariés du club mais aussi dans une moindre mesure pour les joueurs qui n’ont pas des salaires extrêmement élevés et qui se retrouvent sans club. Pour Nicolas Dieuze, ancien joueur du TFC (Toulouse Football Club): » On parle de solidarité dans le football mais aujourd’hui, chacun a défendu ses intérêts et regardé son petit nombril. »

L’affaire Luzenac est sans aucun doute rentré dans l’histoire du football français. Certains invoqueront les règlements, d’autres la loi des copains et du business de la LFP et de certains présidents de clubs professionnels. Un mauvais signal a été envoyé aux clubs amateurs. D’ailleurs ce vendredi l’association française de football amateur a demandé la démission du président de la LFP Frédéric Thiriez:« La mission de la LFP était simple: rendre possible l’accession de Luzenac, l’accompagner vers le professionnalisme en l’aidant à se structurer. Tout a été fait pour empêcher cette montée acquise sur le terrain! ». Si sportivement et administrativement le dossier est clos, il n’a pas fini de faire parler !