Manuel Valls est révolté qu’une maman puisse perdre l’enfant qu’elle porte dans son ventre