Le ventre maternel devenu l’endroit le plus dangereux au monde pour un enfant 

Thumbnail for 96375

By SalonBeige

Communiqué de Choisir la vie :

« En 1996, le Parlement français a décidé de faire du 20 novembre la « Journée Mondiale de défense et de promotion des droits de l’enfant » pour, entre autres, faire valoir la Convention internationale des droits de l’enfant, adoptée par les Nations Unies le 20 novembre 1989. Cette convention affirme qu’un enfant n’est pas seulement un être fragile qu’il faut protéger, mais que c’est une personne qui a le droit d’être éduqué, soigné, protégé, quel que soit l’endroit du monde où il est né.

Lors de cette journée, considérée comme un moment privilégié pour se rendre compte En savoir plus

Via:: Le Salon Beige