La Syrie et la Russie imputent aux Nations unies la responsabilité de réduire l’ampleur de la catastrophe humanitaire dans le camp de Hall à Hassaké

By raghda

Moscou-SANA/Les deux commissions de coordination syrienne et russe concernées par le retour des déplacés syriens, ont imputé aux Nations unies la responsabilité de réduire l’ampleur de la catastrophe humanitaire dont souffrent des milliers de civils dans le camp de Hall à Hassaké, contrôlé par des miliciens soutenus par Washington.

Dans un communiqué conjoint, les deux commissions ont exprimé leur inquiétude quant à la catastrophe dans laquelle se trouvent près de 72 mille personnes, dont 91% sont des femmes et des enfants âgés de moins de /12/ ans.

Le communiqué précisé que l’incapacité de la direction du camp, qui inclut des Américains, d’y En savoir plus

Via:: Infos en direct sur la Syrie