Bruxelles: séance de dédicaces d’Eric Zemmour annulée mais vente du Suicide Français en hausse

La séance de dédicace d’Eric Zemmour qui était prévue à la librairie Filigranes le 6 janvier prochain, lors de sa venue à Bruxelles dans des clubs privés, a été annulée. Alexis Chaperon, administrateur de Filigranes, redoutait des manifestations d’extrême-droite et d’extrême-gauche qui devaient avoir lieu selon une information de la police. La librairie craignait pour la sécurité de son personnel et a préféré appliquer le principe de précaution, une décision que regrette la direction. Alexis Chaperon a d’ailleurs publié un communiqué,c’est dire les proportions que prend la polémique: »Lorsque nous avons invité Eric Zemmour écrivain, Eric Zemmour qui a vendu une quantité astronomique de livres chez nos voisins français, le polémiste, on m’a reproché d’offrir une tribune à un militant politique. C’est faux. Il venait signer, et on a menacé Filigranes. Sans me faire l’apôtre de la liberté d’expression qui englobe ce que chacun est disposé à lui prêter, je suis employeur, collègue et père de famille. C’est donc sous la menace, et pour ne faire prendre aucun risque à mon personnel, que j’ai décidé d’annuler la venue d’Eric Zemmour chez Filigranes. » L’annulation n’a été en aucun cas demandée par la police ni par le bourgmestre socialiste de Bruxelles, Yvan Mayeur.

Néanmoins le libraire a indiqué que depuis la demande d’interdiction de la venue d’Eric Zemmour, le livre le Suicide Français: »se vend à nouveau par brouettes, alors que, début décembre, quasiment plus personne ne l’achetait. A la place d’Eric Zemmour, j’enverrais un ballotin de pralines à ceux qui réclament l’interdiction de sa venue. » Maigre consolation pour le libraire qui ne pensait pas qu’une séance de dédicaces prendrait une telle ampleur !