Viré d’I-Télé, Eric Zemmour saisit la justice

Début décembre, la chaîne d’informations I-Télé se séparait de son chroniqueur Eric Zemmour suite à une polémique grossie inutilement. Selon Puremedias.com, Eric Zemmour aurait décidé d’attaquer I-Télé en justice pour « rupture abusive de contrat ». Même s’il ne disposait pas d’un contrat à durée indéterminée avec la chaîne du groupe Canal+, ses contributions de journaliste reconduites depuis 2003 peuvent être juridiquement requalifiées en CDI.

Dans Complément d’enquête diffusé hier soir, Céline Pigalle, directrice de la rédaction, se défend: »On a parlé avec Eric Zemmour après l’article du ‘Corriere della sera’ (…) On a essayé de mener une interview avec Eric Zemmour où on a constaté qu’il n’y avait plus de dialogue possible. Depuis des semaines, des mois, on avait senti que les choses tournaient. Eric Zemmour petit à petit changeait de rôle. Il y avait des moments où Eric Zemmour faisait pratiquement des discours. Il était parti dans une forme de harangue. (…) Du coup ce n’était plus du tout l’objet de l’émission. Ce n’était plus un débat sur la vie politique française. »

Pourtant, le polémiste français s’était expliqué clairement sur RTL, une radio qui a décidé de le conserver.