USA: 379 entreprises pour forcer la Cour suprême à approuver le «mariage» homosexuel 

Parrainées par Morgan Lewis, 379 entreprises américaines ont envoyé à la Cour suprême un long document de 127 pages pour amener le oui catégorique au mariage entre personnes du même sexe aux États-Unis. Le groupe a fait appel à la Cour sous le nom de « amicus curiae ». La Cour suprême va étudier, à compter du 28 avril, les recours contre l’interdiction du mariage gay, qui sont en vigueur dans quatre États, le Michigan, l’Ohio, le Kentucky et le Tennessee. La conclusion, prévue pour juin, ouvrirait la voie à la légalisation du mariage gay en Amérique. Après le oui de l’Alabama, il y a 37 états (sur 50) où l’autorisation aux couples de même sexe de se «marier» existe. Dans 24 états, le mariage gay a été autorisé par jugements de tribunaux, comme justification d’un droit n’apparaissant pas ni dans une loi ni dans la Constitution des États-Unis. La légalisation du mariage homosexuel est l’un des principaux objectifs du mandat de Barak Obama.

Parmi les entreprises ayant déposées auprès de la Cour, il y a : Bloomberg LP, Coca-Cola Company, PepsiCo, Facebook, Apple, Google, eBay Inc., Amazon, Procter & Gamble, United Airlines, Delta Air Lines, Inc., HSBC, Groupon, HP, Microsoft, Twitter, American Express, Bank of America, JPMorgan Chase & Co., Deutsche Bank AG, CBS Corporation, Microsoft, Walt Disney, Boehringer Ingelheim Pharmaceuticals Inc., Pfizer Inc ., Johnson & Johnson, Dow Chemical Company, GlaxoSmithKline LLC, Intel Corporation, General Electric Company, Colgate-Palmolive Company, etc. La liste complète est sur http://www.cardinalnewmansociety.org/CatholicEducationDaily/DetailsPage/tabid/102/ArticleID/4058/Cardinal-Newman-Society-Statement-Opposing-Honors-and-Platforms-for-Proponents-of-Legal-Redefinition-of-Marriage.aspx