Un prince musulman converti au christianisme: «s’ils me tuent, j’irai avec le Christ» 

Abdullah al-Sabah pourrait être exécuté suite à l’enregistrement fait dans lequel il rejette l’islam et affirme s’être converti au christianisme, comme l’écrit le site espagnol La Gaceta. Adbullah al-Sabah est prince du Koweït et appartient à la famille royale de cet État et ce, en dépit de l’éducation reçue alors que tous les membres de sa famille sont musulmans. Au Koweït, l’islam est la religion principale et seulement 4% de la population est chrétienne. Le prince a décidé de renoncer à sa foi dans l’Islam. Le prince de ce pays arabe a parlé de sa conversion dans un enregistrement publié par Al-Haqiqa, chaîne de télévision chrétienne en arabe. Abdullah est conscient qu’il peut être tué à cause de cet enregistrement, mais il a déclaré que « si on me tue, je rencontrerai Jésus face à face. »

Selon le Vatican Insider, al-Sabah a déclaré : « S’ils me tuent à cause de cet enregistrement, j’irai avec Jésus-Christ et je serai avec lui pour l’éternité. » Le prince n’a pas peur des représailles que sa famille et l’État du Koweït pourraient prendre. Il affirme être serein et ne pas avoir peur: «Je suis heureux de tout ce que l’on pourrait me faire, parce que la vérité de la Bible m’a conduit sur la bonne voie. » Dans l’enregistrement publié par la chaîne de télévision arabe, Abdullah parle du «printemps arabe» et des groupes islamiques qui sont en train de gagner les élections en Égypte. « Les communautés islamiques ont toujours voulu aller à l’attaque des différentes parties du monde, mais Dieu a protégé le monde, et le protège encore. Voilà pourquoi nous avons récemment vu le désaccord entre les différents groupes islamiques qui se battent entre eux. Et ils se diviseront encore en fractions « , a déclaré al-Sabah.

L’enregistrement du prince koweïtien a connu un grand retentissement et a été passé sur toutes les chaînes du pays. Certains sites indépendants, d’orientation chiite, ont exprimé leur opposition. Le problème de la conversion de l’islam à d’autres religions, notamment le christianisme, est un problème très grave dans tous les pays musulmans, même chez ceux qui sont apparemment «socialement plus avancés. »

Cette information revient de nouveau alors qu’on trouve déjà des articles sur cette « mystérieuse conversion » du prince du Koweït, notamment celui de Vatican Insider , qui datent de 2012. Depuis 2012, les articles évoquant cette conversion reprennent les mêmes informations sans aucun élément nouveau. On ne peut dire si cette conversion est réelle et ce qu’il en est aujourd’hui !