Un militaire néerlandais d’active rejoint les rangs de l’État Islamique

Un militaire néerlandais est probablement parti en Syrie rejoindre les rangs du groupe terroriste État islamique, a annoncé aujourd’hui un média néerlandais. Il s’agirait d’un sergent de la force aérienne âgé de 26 ans. Le ministère a suspendu le soldat et annulé ses accès à l’information, aux systèmes et locaux. L’information a été confirmée par la ministre néerlandaise de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert en marge de la réunion informelle des ministres de la Défense de l’UE à Luxembourg. Selon le site Bruxelles2,  le ministère de la Défense a lancé une enquête interne pour déterminer à quel type d’informations, le militaire avait eu accès et évaluer les éventuels dégâts et risques que cette défection peut entraîner en rapport avec la fonction du soldat concerné. Le site ajoute que l’information est plutôt inquiétante alors que les Pays-Bas ont des avions engagés en Irak. « C’est assez ironique que quelqu’un va combattre pour le mal alors que ses collègues risquent leur vie pour la liberté » a déclaré J. Hennis. »Cette désertion et cette décision de rejoindre l’EI est évidemment inacceptable et punissable« , a-t-elle ajouté. L’armée néerlandaise a cependant refusé d’indiquer dans quelle unité servait ce sergent. 

Jusqu’ici, il n’avait été fait mention que d’ex-militaires français partis combattre pour l’EI. La Belgique est aussi concernée mais ces ex-militaires n’occupaient pas des postes importants lors de leur passage dans l’armée.