Turquie: réunion de la coalition pour contrer l’afflux de combattants étrangers 

Les forces coalisées contre l’EI ont formé un groupe de travail pour juguler l’afflux de combattants étrangers en Syrie et en Irak, lequel s’est réuni dans la ville turque d’Istanbul, ont indiqué les autorités turques jeudi. La Turquie et les Pays-Bas ont co-présidé la réunion, a noté le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères Tanju Bilgiç dans un communiqué.

Le groupe de travail a discuté d’un plan d’action, qui devrait bientôt être validé officiellement, a indiqué le porte-parole, qui a précisé que ce plan incluait « des méthodes pour lutter contre la menace que représentent les combattants terroristes étrangers ». Dans ce plan d’action, le groupe de travail a identifié des mesures que « les membres de la coalition et la communauté internationale devraient prendre pour lutter contre la menace présentée par l’État islamique et contre le fait que des combattants étrangers s’associent à l’EI », a fait savoir Bilgiç.

Le porte-parole a aussi fait remarquer que le plan d’action présentait « des dispositifs qui donneront les moyens de mettre en œuvre les décisions prises par le Conseil de sécurité de l’ONU visant les combattants terroristes étrangers en Syrie et en Irak, ainsi que les décisions visant l’EI et les organisations terroristes liées à Al-Qaïda ». Il a ajouté que ces dispositifs allaient aussi apporter une contribution à d’autres groupes de travail de la coalition.

Le porte-parole a également annoncé que la deuxième réunion du groupe de travail aurait lieu en juin.