Amina

L’e-Femen Amina reconnait avoir menti sur son agression

L’ancienne Femen tunisienne Amina Seboui, qui prétendait avoir été agressée début juillet par des salafistes à Paris, a reconnu dans une lettre avoir tout inventé. Dans ce courrier, daté de mercredi et révélé jeudi par Libération, la militante féministe parle de « mensonge » et fait amende honorable en évoquant ses difficultés personnelles. Début juillet, la militante avait porté plainte, affirmant ...Article complet