Selon Caritas Italie, 100 millions de chrétiens sont victimes de discriminations et de persécutions dans le monde

Caritas Italie a préparé un dossier intitulé « Les chrétiens persécutés : entre terrorisme et migrations forcées », comme le rapporte Radio Vatican. Il fait le point sur la situation de plus de cent millions de chrétiens victimes de discrimination, de persécutions et de violences par des régimes totalitaires ou par des fidèles d’autres religions. Ce dossier de la Caritas Italie se propose d’atteindre un double objectif : faire la lumière sur les causes de ces persécutions et donner la parole aux témoins silencieux, ces chrétiens qui gardent la foi au risque de leur vie. On pense bien évidemment d’abord aux chrétiens d’Orient mais il y a en a aussi en Somalie, en Afghanistan et au Soudan. Entre 50 et 70 mille chrétiens sont prisonniers dans des camps en Corée du Nord. Au Nigeria, les chrétiens sont également les victimes du groupe terroriste Boko Haram. Entre novembre 2013 et novembre 2014, 4 344 chrétiens ont été tués pour des raisons strictement liées à leur foi.

Cette « barbarie frappe d’autre part, beaucoup d’autres minorités religieuses et ethniques et révèle une augmentation préoccupante de l’intolérance ». L’exemple le plus frappant est la prise il y a un an de Mossoul, dans le nord de l’Irak. Le dossier de la Caritas Italie rappelle qu’un million de personnes ont dû trouver refuge au Kurdistan irakien. Parmi elles, des chrétiens, des yézidis, et d’autres minorités.