Sabbagh : L’exploitation de l’OIAC par certains pays occidentaux pour réaliser leurs objectifs politiques menace l’avenir de l’Organisation

By Rim Fawaz

La Haye-SANA/ Vu que les Etats-Unis et plusieurs pays occidentaux recourent à soumettre des questions ayant des motifs politiques et qui ne sont pas soutenues par tous les États parties, la 4e conférence sur l’examen du déroulement de travail en vertu de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques  » CIAC, qui avait été tenue entre 21 et 30 novembre 2018, a échoué dans l’adoption du projet de document final.

Dans une déclaration qu’il a donnée à l’Agence SANA, l’ambassadeur permanent de Syrie auprès de l’OIAC, Bassam Sabbagh, a indiqué que cette conférence, tenue tous les 5 ans, offre une En savoir plus

Via:: Infos en direct sur la Syrie