“Quel avenir pour les droits de l’homme s’il n’y a plus de nature humaine ?”