Quand la Mairie de Paris subventionne le grand remplacement 

La Mairie de Paris et le Centre Georges Pompidou comptent parmi ces officines que le grand remplacement semble séduire. Celles-ci ont en effet toutes deux contribué au financement d’une grande fresque murale conçue par l’association le M.U.R, plébiscitant le  projet du multiculturalisme – voire de la sélection d’une ethnie aux dépens d’une autre. L’ouvrage, supporté par l’angle du mur de la rue Saint-Maur et de la rue Oberkampf, représente une jeune française sous laquelle l’inscription barrée « La France aux français » laisse place à la lecture du slogan : « Les Françaises aux africains »

6a00d83451619c69e201b7c76088e4970b-320wiL’AGRIF s’est alarmée contre ce qu’elle tient pour une ‘’revendication provocatrice de prédation sexuelle doublement raciste, d’abord à l’égard des femmes françaises ravalées au rang de butin et à l’égard des Français en général’’. L’association annonce qu’elle recourra bientôt au port d’une plainte.

Voir le communiqué de l’AGRIF ici.