Projet de loi pour interdire les croix des églises en Chine 

Les autorités de la province orientale du Zhejiang (Chine) ont présenté un projet de loi visant à interdire les croix sur les toits de centaines d’églises dans cette partie du pays. Selon les autorités locales, les croix sur les toits violent les règles régissant le secteur de la construction. Si le projet est approuvé, seuls seront permis les croix ou crucifix sur les façades et à condition qu’ils ne dépassent pas 10% de la longueur du bâtiment et qu’ils ne soient pas de couleurs vives. Le quotidien italien Avvenire a rappelé que cette tendance à enlever les crucifix a commencé en 2014, lorsque 450 églises ont été contraintes de retirer ces symboles de leurs toits. Dans certains cas, la mesure a été accompagnée de coups aux fidèles qui s’y opposaient. Le mois dernier, le pasteur Yizi Huang a été arrêté et condamné à un an de prison pour avoir défendu le crucifix qui se trouvait sur le temple dont il a la charge à Wenzhou. Selon des sources locales, cette mesure est considérée comme une nouvelle campagne du Parti Communiste Chinois pour contrôler les religions. Selon des données officieuses, en Chine il y a environ 12 millions de chrétiens.