Pour croire encore à l’utilité du vote, il faut présenter une certaine déficience mentale

By SalonBeige

Emmanuel Macron a annoncé lundi lors de son allocution au Congrès de Versailles l’ouverture prochaine du droit de vote pour toutes les personnes handicapées mentales mises sous tutelle.

En France, plus de 385 000 majeurs sous tutelle seraient concernés par cette disposition. De quoi remporter une élection un peu serrée…

L’Association nationale des juges d’instance (ANJI) estimait en janvier 2017 qu’un « individu présentant un handicap mental lourd risque de voir son suffrage dévoyé ».

Lire la suite de l’article

En savoir plus

Via:: Le Salon Beige