Plusieurs avions de combat russes sont déployés en Syrie 

L’armée syrienne a reçu ces derniers jours de son allié russe au moins cinq avions de combat ainsi que des avions de reconnaissance et du matériel militaire pour l’aider à lutter contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI), affirmé mardi à l’AFP une source militaire. « Notre armée a reçu de Moscou au moins cinq avions de combat et des avions de reconnaissance qui aident à identifier les objectifs avec une grande précision, ainsi que du matériel de combat sophistiqué pour combattre l’EI », a déclaré ce haut responsable sous couvert de l’anonymat.

Depuis plusieurs jours, il était question de la probable présence d’avions russes sur le sol syrien pour aider le gouvernement syrien à lutter contre l’EI. Selon des responsables américains, la Russie a déployé 28 avions de combat en Syrie, dont 4 Su-30 SM, 12 Su-25 et 12 bombardiers Su-24, qui seraient basés dans la province de Lattaquié (ouest de la Syrie), un fief du gouvernement syrien. Il y aurait également des hélicoptères russes de combat et de transport au nombre de 20, pour la plupart des appareils d’attaque Mi-24 Hind.

Cette présence inquiète les Américains qui estiment que ce renforcement militaire attirerait encore plus les djihadistes et qu’elle maintiendrait encore plus au pouvoir le président syrien Bachar el-Assad, ce qui ferait traîner le conflit en longueur. En fin de semaine dernière, les États-Unis s’étaient dits prêts à discuter à des discussions «tactiques» avec Moscou pour coordonner leurs actions militaires en Syrie et éviter les «incompréhensions». C’est ainsi que vendredi dernier, les ministres de la Défense américain Ashton Carter et russe Sergueï Choïgou ont eu une «conversation constructive», a déclaré le porte-parole du Pentagone Peter Cook qui a ajouté: «Ils ont convenu de poursuivre les discussions» sur les activités militaires des différentes parties en Syrie et sur «la campagne contre le groupe État islamique».