NKM ne veut pas rouvrir le débat sur le délit d’entrave à l’avortement