L’Italie annonce une manifestation pro-famille et contre le mariage gay 

Rome prépare une année de plus le «Family Day», une énorme manifestation en faveur de la famille traditionnelle et contre l’idéologie du genre. L’événement aura lieu le 30 janvier au Circo Massimo, et a comme objectif de rejeter la loi ‘Cirinnà’ qui prétend assimiler le mariage homosexuel au mariage naturel. Avec ce rassemblement, les familles chrétiennes veulent également refuser que, dans les écoles, l’Etat accepte l’endoctrinement à l’idéologie du genre, à la légalisation de la maternité de substitution. L’événement est soutenu par de nombreuses associations, institutions et organismes familiaux et ecclésiaux.

Le président de la Conférence épiscopale italienne (CEI) et archevêque de Gênes, le cardinal Agnelo Bagnasco, a exprimé son approbation pour l’initiative et a assuré que «cette semaine, il sera nécessaire de sortir dans la rue pour manifester à haute voix contre ceux qui veulent imposer des idéologies contraires à la nature de l’homme et à la conception divine « . Mgr Bagnasco a déclaré que cette manifestation contre la loi Cirinnà, nommée ainsi d’après le nom du sénateur qui l’a développé, est absolument nécessaire parce que « la famille ne peut pas être comparée à aucune autre institution ou situation. » Parmi les organisateurs de la marche, on trouve l’association Génération famille, dont son porte-parole Filippo Savarese a déclaré que «la loi aura des conséquences, et si elle est approuvée, avec elle, commenceront également les discussions pour les adoptions homosexuelles et la reconnaissance des maternité de substitution. »

Le porte-parole espère que ce sera une journée extraordinaire et attend près de deux millions de personnes. «Nous savons que nous allons réussir parce qu’aller à l’encontre de cette loi est non seulement une raison religieuse, mais de raison. C’est pourquoi non seulement les catholiques y adhérent mais aussi des protestants et athées».