Le Patriarche de Moscou critique l’Église gréco-catholique d’Ukraine tout en louant la position du Saint-Siège

Le patriarche de Moscou et de toutes les Russies, Kirill, a de nouveau critiqué les politiques de l’Église gréco-catholique en Ukraine, mais a remercié pour la première fois le Vatican pour sa position « équilibrée » dans le conflit civil de l’ancienne république soviétique. « Aujourd’hui, les conflits en Ukraine, à la lumière des récents événements politiques dans le pays, sont préoccupants dans nos relations avec l’Église catholique de Rome », a déclaré le patriarche. Le patriarche assure que lorsque les manifestations ont commencé à Kiev, fin de 2013, l’Église gréco-catholique « a encouragé la chute des autorités, souvent en utilisant le slogan nationaliste, parfois la russophobie comme couverture » et « par des déclarations extrêmement politisées qui n’ont pas aidées à mettre fin à la guerre civile « . Le primat orthodoxe russe a aussi noté « avec satisfaction » que le Saint-Siège, « a toujours maintenu une position équilibrée sur la situation en Ukraine et a évité tout parti pris en appelant à une paix négociée et à l’achèvement des affrontements armés. «  Le patriarche a fait le bilan des relations existantes avec l’Église catholique, qui, selon lui « montrent une dynamique positive, tout d’abord grâce à la compréhension de la nécessité que les chrétiens orthodoxes et catholiques doivent œuvrer ensemble pour protéger les valeurs chrétiennes; la crise de la famille et l’affaiblissement des principes moraux dans la vie privée et sociale « .