Lettre ouverte de Michel Onfray au président Manu : Besson, Saal, Benalla et les autres

By SalonBeige

Amusant :

Votre Excellence,

Votre Sérénité,

Mon cher Manu,

Mon Roy, La presse a rapporté il y a peu que tu avais nommé un gueux pour représenter la nation à Los Angeles. Il aurait pour seul titre de noblesse diplomatique, disent les mauvaises langues, les jaloux et les envieux, un livre hagiographique sur ta campagne présidentielle. En dehors de ce fait d’arme si peu notoire que personne n’en connaît le titre, pas plus d’ailleurs que celui des autres ouvrages du susdit, la plume est bien de celles qui se trouvent dans les parties les moins nobles de la profession : le croupion, car En savoir plus

Via:: Le Salon Beige