Les grandes maisons d’édition ont subi des pressions pour ne pas publier les mémoires de Jean-Marie le Pen

By SalonBeige

On le savait mais cette anecdote en dit long sur la liberté d’expression en France et sur le courage des grandes maisons d’édition :

« Très attendu, parce que maintes fois annoncé, le premier tome des Mémoires de Jean-Marie Le Pen, portant sur la période 1928-1972, paraîtra en mars prochain. Les mastodontes parisiens ayant boudé sa publication, c’est donc Muller, petite maison d’éditions d’Asnières-sur-Seine, qui a raflé la mise. Après avoir lu l’ouvrage, Robert Laffont a préféré décliner l’offre. Idem pour Albin Michel, contraint pour sa part de céder à la pression de certains de ses auteurs phares, telle En savoir plus

Via:: Le Salon Beige