Les djihadistes arrêtent les syriens vêtus de pantalons et limitent les déplacements des femmes

 Les djihadistes arrêtent les syriens vêtus de pantalons et limitent les déplacements des femmes La ‘police’ de l’Etat islamique a arrêté plusieurs personnes dans les rues de Al Mayadin à l’est de la province de Deir al Zur, pour avoir porté le pantalon. Elle considère que la bonne façon est de s’habiller et d’avoir des vêtements amples. Les combattants de l’EI portent une ample chemise de style afghan jusqu’à mi-jambe sur de large pantalon.. Les djihadistes ont demandé aux familles des détenus de venir au poste avec les vêtements adéquats et ont remis en liberté un certain nombre d’hommes. Dans le village d’Al Hul, dans la province d’Al Hasaka (nord-est syrien), les djihadistes ont informé les habitants qu’il était interdit aux femmes de voyager « sans tuteur » (parent masculin). Ils ont également informé de cette restriction les chauffeurs de transport public et les ont menacé de châtiment s’ils n’observaient pas la règle.