Découverte près de Naples de la plus grande décharge illégale de l’histoire de l’Europe

 Les autorités italiennes ont découvert près de Naples la plus grande décharge illégale de l’histoire de l’Europe avec une superficie équivalente à 30 terrains de football, et où des tonnes de déchets industriels s’accumulent ce qui pourrait augmenter le taux de cancer dans la région. Dans la petite ville de Calvi Risorta, les travailleurs sanitaires, protégés de costumes spéciaux et armés de détecteurs de rayonnement Geiger, ont fouillé près de deux millions de mètres cubes de matériaux dangereux, dont des récipients contenant des solvants inflammables qui avait recouvert des portions de terrain de couleur rose et bleue. Le ministre de l’Environnement italien, Gian Luca Galletti, a comparé la découverte avec un «abattoir» écologique, et déclaré qu’il faudrait plus d’un mois pour compléter le premier nettoyage et évaluer le risque éventuel de radioactivité. « Nous ne savons toujours pas combien de déchets il y a et de quel type », a déclaré le ministre. Les forestiers ont commencé à examiner la région après que des journalistes locaux aient ouvert une enquête suite à des rumeurs inquiétantes de gisements de barils de produits chimiques. « Il s’agit d’une couche de déchets industriels toxiques déposés sur les uns sur les autres, recouvert de ciment, et seulement quelques centimètres de sol au-dessus», a déclaré Salvatore Minieri, du journal en ligne Paesenews.com. « C’est là depuis des décennies. Malheureusement, c’est la plus grande décharge industrielle illégale du continent », a déclaré le journaliste. « Ceci est le Tchernobyl de l’Italie », a déclaré Stefano Ciafani, vice-président du groupe écologiste Legambiente, qui rappelle que les taux de cancer dans cette zone sont 80% plus haut que la moyenne nationale.