L’EI kidnappe 90 chrétiens de la minorité assyrienne dans le nord de la Syrie (add.)

Les combattants de l’Etat islamique (EI) ont kidnappé lundi 56 chrétiens de la minorité assyrienne dans une province du nord de la Syrie, a rapporté un groupe d’observateurs. Les Assyriens ont été enlevés dans la ville de Tal Shamiram, dans la campagne à proximité de la ville de Hasaka à majorité kurde, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), citant différentes sources. On ignore actuellement où ils se trouvent et s’ils sont toujours en vie. Dix autres Assyriens ont été pris en otage par l’EI dans la ville de Tal Hurmos, adjacente à Tal Shamiram, selon l’OSDH, basé à Londres.

Dans le même temps, de lourds combats ont opposé dans la même région des combattants kurdes et des djihadistes de l’EI. Ces derniers ont attaqué lundi matin des villages au nord-ouest d’al-Hassaka et conquis plusieurs territoires peuplés principalement de chrétiens assyriens, forçant de nombreuses personnes à fuir.

Dernièrement, l’État Islamique a exécuté en Libye 21 coptes égyptiens qu’il avait enlevés.

Le dernier bilan s’élève à 90 chrétiens assyriens enlevés.