L’église de l’Immaculée Conception au Yémen détruite par une bombe 

Des inconnus appartenant à l’État islamique au Yémen ont détruit, avec une bombe, une église catholique dédiée à l’Immaculée Conception, le jour de cette fête mariale. L’attentat a eu lieu le 9 décembre, deux jours après l’assassinat du gouverneur de la ville, Mohammed Saad. L’Église de l’Immaculée Conception avait été construite dans les années 60 au moment où le Yémen était colonie britannique. Elle avait été endommagée au cours d’un raid aérien de l’Arabie Saoudite, le 11 mai, car un groupe de rebelles Houthi s’y était réfugié. Les attaques islamistes sont fréquentes et depuis le début de la guerre civile, on estime qu’environ six mille personnes ont été tuées. En septembre, un groupe terroriste musulman d’Al-Qaïda a saccagé et incendié l’église de la Sainte Famille, également située à Aden.

Avant le conflit, la pastorale de la petite communauté catholique du Yémen était à la charge de quatre prêtres indiens. Au cours des dernières décennies, un signe important de la présence chrétienne au Yémen a été réalisée grâce aux Missionnaires de la Charité, congrégation fondée par la Bienheureuse Mère Teresa de Calcutta. Les sœurs restent présentes dans les quatre villes du pays et sont responsables de divers organismes de bienfaisance pour les personnes âgées, les handicapés et les malades.