Le Patriarche copte orthodoxe a rencontré les familles des 21 coptes décapités 

Selon l’agence Fides qui s’appuie sur des sources officielles du Patriarcat copte orthodoxe, ce dernier a rencontré aujourd’hui les familles des 21 coptes tués par l’Etat Islamique en Libye. La rencontre a lieu dans le village de Samalot, à 25 Km de Minya, dans la province dont était originaire la majorité des victimes des djihadistes islamistes. Au cours de la rencontre, le Patriarche orthodoxe a remis aux familles les certificats de décès des victimes, qui attestent leur décapitation. Dans la journée d’hier, débutant sa première visite dans la province de Minya, le Patriarche copte orthodoxe a affirmé dans une homélie que les martyrs de Libye « ont enrichi l’Eglise de leur sang » et qu’ils ont confessé et témoigné, par leur martyre, la foi au Christ devant le monde entier.

Il a annoncé la décapitation d’un nouveau copte en Libye dont le cadavre a été retrouvé, sans sa tête, à la périphérie de la petite ville de Mechili, en Cyrénaïque. La victime, Mansour Saad Awad, travaillait dans un élevage de volaille de la zone.