Le ministre de l’Intérieur B. Cazeneuve à Rome pour la canonisation de Jeanne-Emilie de Villeneuve 

cazeneuve

Le pape François a procédé ce matin à la canonisation de quatre religieuses ayant vécu au XIXe siècle. Parmi elles une française: Jeanne-Emilie de Villeneuve (1811-1854) fondatrice en 1836 de la congrégation de Notre-Dame de l’Immaculée Conception de Castres. Congrégation qui compte encore aujourd’hui environ six cents religieuses et œuvre dans 18 pays à travers le monde.

Le ministre  de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a assisté à cette messe de canonisation en plein-air sur la place Saint-Pierre au Vatican. Après la cérémonie, il devait rencontrer le pape pour une audience au cours de laquelle devait être abordée entre autre la visite du pape en France l’année prochaine et la sécurité des lieux de culte catholiques en France.

Jeanne Emilie de VilleneuvePendant la cérémonie, les portraits des religieuses canonisées ornaient la façade de la basilique Saint Pierre. le pape François a voulu mettre en avant les parcours de ces quatre religieuses « modèles de sainteté, que l’Église nous invite à imiter » . Au sujet de la fondatrice des « petites sœurs bleues de Castres », Sœur Jeanne-Emilie de Villeneuve,  Le pape François a notamment rappelé «  qu’elle a consacré sa vie à Dieu et aux pauvres, aux malades, aux prisonniers, aux exploités » .

Jean-Luc Moudenc, le maire (UMP) de Toulouse, et des parlementaires assistaient également à la cérémonie.