Le lieu du baptême de Jésus-Christ a été déclaré « patrimoine mondial de l’Unesco » 

jourdain

La ville de Béthanie, en Jordanie, à dix kilomètres de la mer Morte, est l’endroit où Jean le Baptiste prêchait et où Jésus a été baptisé. Le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO, réuni dans la ville allemande de Bonn, a décidé d’inscrire ce site en tant que patrimoine culturel mondial, avec 22 autres nouveaux endroits. Il y a une autre Béthanie, la ville où vivaient Lazare et ses sœurs Marthe et Marie, qui se trouve près de Jérusalem et pendant de nombreuses années, les deux endroits ont été confondus. St Jean l’Évangéliste, dans le premier chapitre de son Évangile, explique que « ces choses sont arrivées à Béthanie, au-delà du Jourdain, où Jean baptisait. » La tradition chrétienne, depuis le IIIème siècle, identifie le site sur la rive ouest du Jourdain. Dans cette zone, se trouvent le monastère grec-orthodoxe de Saint-Jean, datant du XVe siècle et une chapelle franciscaine de 1933. En 1899, on avait déjà mené des fouilles sur le site, mais il a fallu attendre 1994, avec la signature du traité de paix avec Israël, pour trouver les restes d’églises, les grottes, les puits, les canalisations d’eau et les piscines baptismales attestant que c’était le bon endroit. A partir des descriptions de la Bible et des récits des pèlerins, on en a conclu que cela était bien le lieu du baptême de Jésus. Sur le principal site archéologique, on a trouvé les restes de trois églises byzantines datant des Vème et VI siècles avant JC. Un des escaliers descend jusqu’à ce que l’on suppose être le niveau de l’eau et un petit bâtiment qui marque le lieu du baptême. Avec ces nouvelles inscriptions, la liste du patrimoine mondial compte 1 031 sites répartis sur 163 pays.