Le gouvernement veut sauver les djihadistes “français” détenus en Irak et en Syrie

By SalonBeige

…si ceux-ci sont condamnés à mort. En effet, dimanche 21 janvier, une djihadiste allemande a été condamnée à mort par la justice irakienne. Trois « Françaises », jugées pour des faits similaires, risquent la même peine. Réaction de la Garde des Sceaux :

« (…) Bien entendu, s’il y avait une question de peine de mort, l’Etat français interviendrait en négociant avec l’Etat en question »

Ce sont les gardiens de prison qui vont être contents. Ils devront s’assurer que ces djihadistes disposent bien d’un téléphone fixe dans leur cellule et si possible d’une télévision…

Lire la suite de l’article

En savoir plus

Via:: Le Salon Beige