Le chef d’état-major des Armées était à Aubagne pour célébrer Camerone 

Hier, le général d’armée Pierre de Villiers s’est rendu à Aubagne, à la maison mère de la Légion étrangère, afin de commémorer le 152èmeanniversaire de la bataille de Camerone pour rendre hommage aux valeurs de courage, de discipline et au sens du service des militaires français mais plus particulièrement des légionnaires. Il a été reçu par le commandement de la Légion Étrangère. Devant les troupes, le général d’armée Pierre de Villiers a déclaré:  » Commémorer Camerone, c’est commémorer le courage, le culte de la mission, le respect des anciens. » Alors que la Légion étrangère avait choisi cette année de commémorer les deux guerres mondiales, le général de Villiers a tenu à mettre à l’honneur les soldats d’hier et d’aujourd’hui. Il a salué chaleureusement les anciens et en a décoré certains.

L’ordre du jour concernait Camerone: « Il est des moments où le courage parle plus haut qu’ailleurs. Ce fut le cas le 30 avril 1863, à Camerone. Ce jour-là, après des heures d’un combat inégal, une poignée de légionnaires écrivaient en lettres de sang l’une des plus belles pages de l’histoire militaire. Les braves de Camerone, en se sacrifiant pour la mission et pour le respect de la parole donnée, offraient à la Légion Étrangère ses lettres de noblesse. 152 années ont passé depuis cette épique bataille, mais le mouvement des âmes que soulève l’évocation de ce haut fait d’armes demeure profond. Il nous touche intensément, nous qui sommes rassemblés autour de cette voie sacrée qu’encadrent les képis blancs. Nous sommes venus commémorer Camerone et, à travers ce fait d’armes fondateur, célébrer la Légion Étrangère dans la victoire. »

La veille, l’armée de terre rappelait que: « le combat de Camerone symbolise la force d’intégration de la Légion étrangère et consacre ses valeurs : caractère sacré de la mission, la fidélité à la parole donnée et le destin choisi et accepté par tous. »

 

camerone 2015

camerone 2015 3