L’aveu de Roland Dumas : en 2002 comme en 2017, Le Pen n’est pas une menace !