L’association néerlandaise de pédiatrie pour l’euthanasie des enfants en dessous de 12 ans

 L’Association néerlandaise de pédiatrie estime qu’une limite d’âge arbitraire comme celle des 12 ans doit être modifiée et que la capacité des enfants à demander à mourir doit être évaluée au cas par cas. Aux Pays-Bas, les enfants âgés de 12 ans peuvent demander l’euthanasie s’ils sont en phase terminale de maladies, s’ils ne peuvent être guéri, s’ils sont proches de la mort, s’ils sont en mesure d’exprimer leur volonté et s’ils ont le consentement de leurs parents. Les Pays-Bas semblent vouloir suivre l’exemple de la Belgique, qui en février 2014 était devenue le premier pays au monde à prendre la décision d’autoriser les mineurs « en capacité de discernement » à choisir l’euthanasie.Selon la loi belge, le mineur doit se « trouver dans une situation médicale sans issue entraînant le décès à brève échéance », être confronté à une « souffrance physique constante et insupportable ne pouvant être apaisée. La capacité de l’enfant à comprendre ce qu’il demande doit être évalué au cas par cas et si l’initiative de demander l’euthanasie doit venir de l’enfant, les parents doivent donner leur consentement.

Les pédiatres hollandais veulent mettre en place une commission pour continuer à examiner la question avant de rendre un avis officiel au gouvernement. Il faut également rappeler que les socialistes flamands belges souhaitent encore élargir l’euthanasie.