La vision du mariage chez Macron : égoïsme et individualisme