La Sierra Leone interdit la célébration publique de Noël pour cause d’Ebola 

« Les autorités sanitaires de Sierra Leone interdiront les célébrations publiques de Noël et du Nouvel An pour freiner l’expansion de l’épidémie d’Ebola dans le pays. 1.648 personnes en ont été jusqu’à présent victimes » a déclaré Paolo Conteh, directeur de la Commission Nationale de Réponse contre l’Ebola.
Les Sierra-Léonais devront passer les fêtes à la maison, avec leurs familles. Les rues seront patrouillées par des soldats, a-t-il indiqué.

Dans la même veine, le président de Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, a demandé aux dirigeants et chefs tribaux d’arrêter les pratiques traditionnelles pour mettre fin au virus Ebola dans le pays.
« La maladie a commencé à la frontière et elle est maintenant dans la ville, près de deux mille personnes sont mortes de l’épidémie » a-t-il déploré. Malgré l’aide internationale intense, les cas continuent d’augmenter, en particulier dans la zone de Ouest, Port Loko et Bombali.