La reine d’Angleterre inclut Jesus Christ dans son message de Noel 

La reine d’Angleterre, Elizabeth II, après avoir parlé de réconciliation entre les nations, et du sport comme instrument de paix entre les peuples de la terre, a consacré son discours de Noël à parler de la figure de Jésus-Christ. Chef de l’Église anglicane protestante, monarque et chef du Commonwealth des Nations, où l’on rencontre des gens de toutes les religions, Elizabeth II a confessé Jésus-Christ comme source de motivation de sa vie. Confiante dans sa propre identité personnelle en tant que chrétienne et sans peur d’offenser quiconque, mais comme point de départ pour sa contribution personnelle à tout ce qu’elle a entrepris, elle a donné, sans complexe, un discours de5 ’30’ ‘consacré à la figure du Christ comme Prince de la paix. La garde royale a joué Silent Night , chant en l’honneur de l’Enfant Jésus dans le jardin. Pour la Reine, comme pour plus de deux milliards d’êtres humains, entre chrétiens et musulmans pieux pour qui Jésus est un grand prophète, Christ est laLumière du monde. « Pour moi, personnellement, la vie de Jésus-Christ, Prince de la paix, dont la naissance que nous célébrons aujourd’hui,est une source d’inspiration et une ancre dans ma vie. Un vrai modèle de réconciliation et de pardon. Il tendit la main en gestes d’amour, d’acceptation et de guérison. L’exemple du Christ m’a enseigné à toujours chercher le respect et la valeurde toute personne, croyante ou pas. « Parfois, il semble que la réconciliation n’ait aucune chance face à la guerre et la discorde, mais comme nous le rappelle la trêve de Noël d’il y a un siècle, la paix et la bonne volonté exercent un pouvoir durable dans les cœurs des hommes etfemmes. En cette veille de Noel 1914, de nombreux soldats allemands chantaient Silent Night et sa captivante mélodies’infiltrait à travers les lignes ennemies. Ce cantique est, aujourd’hui encore, très cher, un héritage de la trêve de Noël et un rappel pour nous tous que, même dans le plus improbable des lieux, l’espoir peut être cultivé. Un très joyeux Noël à vous tous »