La Ligue maronite demande à l’ONU une résolution contre les attaques des religions 

 Le Conseil de la Ligue maronite, qui s’est réuni le 14 janvier, a condamné les attaques menées en France la semaine dernière comme une « attaque contre les droits humains et la dignité humaine », mais aussi comme une attaque envers les religions provoquant haine et violence. Les auteurs des attentats –lit-on dans un communiqué publié par la Ligue maronite- ont été « guidés par un fanatisme aveugle ». Dans le même temps disent les dirigeants de l’organisation – à la condamnation de ces actes devraient s’inscrire la ferme détermination « de rejet de toute attaque contre les religions révélées et contre les prophètes », attaques qui sèment « la haine entre les croyants » et fomentent la violence. « La liberté de pensée et de croyance doit être garantie, à condition que cela ne conduise pas à la démolition des valeurs fondamentales de l’humanité. » En ce sens, la Ligue maronite exhorte à la formulation et adoption d’une résolution de l’ONU pour empêcher les attaques contre les religions, afin de préserver la paix mondiale. La Ligue maronite est une organisation fondée dans les années 1970 pour soutenir l’identité et la présence maronite au Liban et dans le monde.