La guerre l’a obligé à remettre son arme et à quitter le champ de la bataille, Ibaa Azzam, un aveugle qui voit le monde via l’éducation

By raghda

Soueidaa – Sana /  » J’ai perdu la vue mais pas l’ambition, ce sont les propos du jeune syrien Ibaa Azzam, du gouvernorat de Soueidaa qui a surmonté avec résolution et détermination la perte de vue après avoir été blessé alors qu’il accomplisse le service militaire en 2012 à la Ghouta orientale dans la banlieue de Damas.

Ibaa, âgé de 27 ans, se présente aux épreuves de baccalauréat de cette année pour réaliser ses ambitions.

Dans une déclaration donnée au correspondant de Sana, il a indiqué que la vie se poursuit et l’ambition ne s’arrête pas.

Il a ajouté qu’il a étudié En savoir plus

Via:: Infos en direct sur la Syrie