La comédie parlementaire sous la dictature Macron

By Philippe Carhon A peine croyable : Donc, dans le plus grand des calmes le Président de l’AN adopte un amendement sans compter les voix. Une telle désinvolture démocratique est glaçante.@BVoltaire pic.twitter.com/40WkClbEYw — Marc Eynaud (@marceynaud2Fay) 26 septembre 2019 En savoir plus

Via:: Le Salon Beige