La Belgique interdit l’entrée de son territoire à sept djihadistes syriens

Le secrétaire d’État belge à l’Asile et à la Migration Theo Francken a annoncé l’interdiction d’accéder au territoire belge pour sept combattants syriens qui étaient pourtant en ordre de séjour en Belgique. C’est une première pour le gouvernement comme le révèle les médias belges de Sudpresse, Het Laatste Nieuws et De Morgen. Les combattants visés – six hommes et une femme qui n’ont pas la nationalité belge, mais qui résident légalement en Belgique – se verront refuser l’accès au territoire belge et à l’espace Schengen au cours des dix prochaines années. Les intéressés ne séjournent actuellement pas en Belgique, mais se trouvent (sans doute) en Syrie.

« Je ne peux pas aller au-delà de dix années, mais je trouve que cette expulsion devrait être définitive. Je présenterai d’ailleurs une telle proposition au gouvernement. Ces gens n’ont rien à faire en Belgique, ni en Europe », précise Theo Francken.

Une possibilité d’appel de cette décision leur sera laissée. Mais l’arrêté royal autorise leur expulsion manu militari si cela s’avère nécessaire pour des raisons de sécurité nationale.