Il n’est plus possible aujourd’hui d’affirmer avec certitude qu’Alfie est mort de mort naturelle

By SalonBeige

Jeanne Smits nous informe que deux heures avant de mourir, peu après minuit le samedi matin du 28 avril, le petit Alfie Evans a reçu quatre médicaments. Sa situation s’est rapidement dégradée, de telle sorte que la journaliste Benedetta Frigerio l’affirme aujourd’hui : il n’est plus possible aujourd’hui d’affirmer avec certitude, comme on avait pu le penser, qu’Alfie est mort de mort naturelle :

« Certes, rien ne permet de dire combien de temps Alfie aurait pu survivre, lui qui a fait preuve d’une exceptionnelle combativité, d’une vraie rage de vivre après son extubation. Rien ne permet En savoir plus

Via:: Le Salon Beige