Il est aujourd’hui de bon ton, pour pouvoir avancer en politique sans totalement renier ses convictions, de réclamer au nom du respect de la vie, le « retour à la loi Veil » 

Réflexion de Jeanne Smits suite au décès de Simone Veil :

« Son nom restera pour toujours lié à la loi dépénalisant l’avortement sous l’euphémisme ravageur,  » Interruption …read more

Source:: Le Salon Beige