Il emploie ses filles à l’âge de 15 ans comme assistantes parlementaires