Femen: l’Agrif demande à nouveau son interdiction et déplore des poursuites tardives 

A l’occasion du procès de l’affaire Carlton, les Femen s’en sont prises à Dominique Strauss-Kahn à son arrivée au tribunal. Suite à cette action, elles vont être jugées pour exhibition sexuelle, une décision rapide et assez inhabituelle les concernant comme relève l’Agrif (ndlr:alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne) dans un communiqué: » Elles ne l’ont pas été lorsqu’elles ont perpétré leur agression et leur exhibition sacrilèges à Notre-Dame de Paris. Pendant des années, alors que les catholiques ont été les cibles privilégiées des Femen, celles-ci n’ont jamais été poursuivies ni pour injure, ni pour violences, ni pour exhibition par le parquet. L’AGRIF ne peut que déplorer qu’il ait fallu attendre que d’autres que les chrétiens soient visés pour que les autorités prennent enfin la mesure des conséquences néfastes et dangereuses pour la paix publique de ces harpies dépoitraillées. »

L’Agrif a par la même occasion demandé à nouveau son interdiction à cause de leur extrémisme et de leur violence, une demande qui pour l’instant n’a jamais eu de réponse !