Espagne, euthanasie: Andrea va cesser d’être nourrie 

Après une semaine de controverses, la fillette qui a été gardée en vie entre autres raisons grâce au tube d’alimentation, sera déconnectée de ce système de nutrition. Cela a été déclaré hier par l’avocat de la famille à l’hôpital Saint-Jacques où Andrea, qui souffre d’une maladie neurodégénérative, est hospitalisée. La décision des pédiatres de l’Hôpital universitaire de Compostelle, qui reviennent sur leur refus de ces jours-ci, est intervenu peu de temps après que les parents se soient réunis avec le juge de première instance. Selon le conseil des parents, la famille espère que cette décision puisse être un « phare de lumière qui illumine de nombreux autres cas. » La sonde d’alimentation sera supprimée dans les prochaines heures. La prochaine étape sera de lui donner des sédatifs et de maintenir une hydratation minimum pour que les sédatifs puissent être métabolisés. Cependant, on précise que la mort pourrait prendre des jours, voire plus d’un mois pour se produire.