En Afrique, tout est toujours à recommencer…

By SalonBeige

De Bernard Lugan :

« Alors qu’ils sont inscrits dans la longue durée, les conflits africains sont paradoxalement analysés à travers une trilogie idéologique étroitement contemporaine :  » déficit de développement », absence de  » bonne gouvernance » et manque de démocratie.

Prisonniers de ces trois concepts européocentrés, journalistes et  » experts » sont incapables de prendre la véritable mesure des crises africaines. Emblématiques à cet égard, les exemples de l’Ituri et du Mali sont étudiés dans ce numéro de l’Afrique Réelle.

En Ituri, le 13 juillet 2018, l’ONU a dénoncé des  » violences barbares » commises, entre En savoir plus

Via:: Le Salon Beige