Égypte: l’église des 21 martyrs est toujours en construction 

Quand les travaux étaient sur le point de démarrer, tout avait été arrêté. La première pierre de l’église dédiée aux « martyrs de Libye » avait été posée le 1er avril, mais une série de manifestations et d’actes de vandalismes contre le lieu et les familles des victimes avait contraint de cesser le travail. Aujourd’hui, la construction de l’église de martyrs pour honorer la mémoire des 21 chrétiens coptes décapités par l’Etat islamique le 15 février 2015, semble se poursuivre sans incident, selon le Daily News Egypte. La construction, qui a reçu l’aval du président, Abdel Fattah al-Sissi, en personne, se fait dans la ville d’El-Awar, à 25 kilomètres d’Al-Minya, d’où étaient originaires la plupart des Coptes décapités par les djihadistes. Il coûtera à l’État égyptien -engagé dans le projet- environ 1 million d’euros. Par décret présidentiel, il est également prévu que les familles des victimes reçoivent une compensation et bénéficient d’une pension mensuelle.

« Ils ont été assassinés pour le simple fait d’être chrétien», a déclaré le pape François immédiatement après le meurtre des 21 coptes. Le sang de nos frères chrétiens est un témoignage criant. Qu’ils soient catholiques, orthodoxes, coptes, luthériens, peu importe: ils sont chrétiens. Le sang est le même. Donner son sang est le témoignage du Christ « . Ce jour-là, le président Abdel Fattah al-Sissi avait déclaré sept jours de deuil national, alors que des rumeurs d’une intervention militaire en Libye se multipliaient.