Doubs: soirée électorale avec Jacques Ricciardetti, candidat FN à Baume-les-Dames 
reportage

Jacques Ricciardetti, consultant les différents résultats du scrutin départemental © La Nouvelle Gazette Française

Jacques Ricciardetti, consultant les différents résultats du scrutin départemental
© La Nouvelle Gazette Française

La soirée électorale à Baume-les-Dames a été suivie avec attention par de nombreux baumois, venus assister au dépouillement mais aussi à l’affichage des résultats, commune par commune. Les journalistes des principaux organes de presse de la région étaient aussi présents: France 3 Franche-Comté et l’Est Républicain. France Bleu Besançon ne s’était pas déplacée. Le canton était convoité par trois binômes, celui du FN: Leclercq-Ricciardetti, du PS: Dallavalle-Nevers et de l’Union de la droite et des centres: Piquard-Trinchant. Le scrutin s’annonçait serré et incertain dans cette triangulaire où le FN était arrivé en tête avec 34%. Maire de Tressandans et donc retenu par ses obligations, Jacques Ricciardetti n’était pas présent dès 18h.

Le score, étant très serré, le camp UMP basculait entre désespoir et espoir. Quand il pouvait prendre de l’avance sur le PS, c’était le FN qui lui prenait des voix. Pendant longtemps, l’écart s’est stabilisé autour de 100 voix, le FN étant peu à peu distancé même s’il restait au contact du deuxième. Dans l’assistance, les commentaires allaient de bon train: « là il y a de l’insécurité, ça va voter FN », pouvait-on entendre. A 19h40, le maire socialiste de Baume-les-Dames Arnaud Marthey annonce les résultats pour la commune de Baumes-les-Dames où l’UMP arrive en tête avec 37,68% des voix contre 36,10% pour le PS et 26,23% pour le FN. Ce n’est que 20 mn plus tard que Jacques Ricciardetti arrive de Tressandans pour apporter les résultats de sa commune.

D’abord quelques sourires pour le photographe de l’Est Républicain qui souhaite le prendre en photo avec son binôme Dominique Leclercq. Caché par une foule nombreuse, il tente malgré tout de suivre l’évolution du scrutin, tout en regardant sur l’Est Républicain les résultats des autres communes. Il se satisfait de son score même s’il sait qu’il ne passera pas: « on n’a pas perdu de voix mais la mobilisation a été plus forte, notamment à l’UMP. Le Front de Gauche a reporté ses voix sur le PS. » Si Jacques Ricciardetti n’est pas au centre de l’attention des journalistes, il est sollicité pour une courte

Jacques Ricciardetti, répondant aux questions de France 3 Franche-Comté © La Nouvelle Gazette Française

Jacques Ricciardetti, répondant aux questions de France 3 Franche-Comté
© La Nouvelle Gazette Française

interview par l’équipe de France 3 Franche-Comté, qui n’en retransmettra que quelques secondes. Ensuite c’est au tour de l’Est Républicain de prendre quelques réactions, qui ne varieront pas de la soirée: » on a fait bouger les lignes. Le 3ème tour sera aux régionales. » Au final, il gagnera même quelques voix: 35 mais ce n’était pas suffisant pour espérer emporter le canton. C’est vers 20h15 qu’Arnaud Marthey proclame les résultats, même s’il manque encore ceux de Devecey mais ils n’auraient eu aucune incidence sur l’issue de ce scrutin qui a tenu la salle en haleine toute la soirée. Le binôme socialiste l’emporte avec 35,12% des voix contre 32,97% pour l’Union de la droite et du centre. Le FN fait un score honorable de 31,90%.

Avant de partir, en parfait gentleman fair-play, il va adresser ses félicitations aux candidats socialistes qui se trouvent à même pas un mètre de là. Un bref coup de fil à la conseillère régionale et député européenne Sophie Montel pour lui donner des nouvelles du scrutin et il continue son marathon de soirée électorale pour la rejoindre à France Bleu Besançon, où il reste très peu de temps. De là, il rejoint France 3 Franche-Comté pour soutenir Sophie Montel, qui doit intervenir sur le plateau vers 22h15 pour faire le bilan des cantonales et participer à un débat sur les régionales. Dans les couloirs, on croise quelques politiques Claude Jeannerot, le président socialiste sortant du Conseil Général; Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Franche-Comté, le député EELV Eric Alauzet ainsi que le futur chef de file UMP pour les régionales Alain Joyandet. A 23h, le camp FN se disperse tout en s’amusant de voir déjà paraître des querelles au sein de la majorité de l’Union de la droite et du centre pour savoir qui sera le président du Conseil Général. Pour Jacques Ricciardetti, le marathon de soirée électorale prend fin mais il a déjà l’esprit aux régionales !

Arnaud Marthey, maire socialiste de Baume-les-Dames, annonce les résultats pour la commune © La Nouvelle Gazette Française

Arnaud Marthey, maire socialiste de Baume-les-Dames, annonce les résultats pour la commune
© La Nouvelle Gazette Française

 

la foule était nombreuse pour suivre  l'évolution des résultats © La Nouvelle Gazette Française

la foule était nombreuse pour suivre l’évolution des résultats
© La Nouvelle Gazette Française